Les 10 principaux bienfaits du pruneau :

  1. Le pruneau est, de notoriété publique, excellent pour le transit. Toutes les personnes souffrant de troubles intestinaux le savent bien. C’est bien sûr grâce à ses fibres mais également grâce à son taux élevé de magnésium (40 mg pour 100 g).
  2. Le pruneau est, en outre, un excellent allié minceur et ce pour 4 raisons essentielles :

    - Il contient énormément de fibres qui sont indispensables à la sensation de satiété. Elles en font donc un parfait coupe-faim naturel.

    - De plus, les fibres, non digestibles, en restant plus longtemps dans l’estomac, empêchent la “sensation de faim” de revenir trop rapidement. Les pruneaux sont donc à conseiller en cas de fringale (ils nous “calent” rapidement et pour un bon moment !).

    - Le pruneau, consommé pendant le repas, facilite également l’évacuation des graisses, par son action déterminante sur le transit.

    - En outre, le pruneau, bien que de saveur sucrée, ne contient que 20 calories !
  3. De par la richesse du pruneau en potassium, sa consommation est recommandée par les spécialistes en cas d’hypertension.
  4. De même, “le potassium et les flavonoïdes des pruneaux (anthocyanes) préviennent les maladies cardio-vasculaires”, comme le précise le Dr Franck Senninger, médecin nutritionniste auteur de l’excellent livre : “Les aliments qui entretiennent votre santé (1)”. Des études sont actuellement menées par des spécialistes afin d’approfondir la recherche à ce sujet.
  5. Qu’est-ce qui, bien que ne représentant que 2% du poids du corps, consomme pourtant à lui-seul l’équivalent d’un sucre par heure et 25% du glucose sanguin ? Il s’agit, comme l’explique Dr Franck Senninger, du cerveau ! Et le pruneau contient justement beaucoup de ce fameux glucose dont le cerveau est si friand. Le pruneau est donc un aliment à privilégier lorsque votre cerveau est spécialement sollicité, comme lors des révisions d’examens par exemple.
  6. De plus, le magnésium qu’il contient permet également de lutter contre l’anxiété, ce qui est également très profitable en période d’examens !
  7. De même, le cerveau a besoin d’être correctement alimenté au niveau glycémique pendant le sommeil. Le Pr JM Bourre, Directeur de Recherche à l’Inserm et membre de l’Académie de Médecine de Paris, recommande une collation constituée de pruneaux avant le coucher afin de s’assurer une bonne glycémie durant la nuit et ainsi permettre au cerveau de fonctionner de façon optimale durant le sommeil. Le cerveau utilise, en effet, autant d’énergie pendant le sommeil que lors de la journée. Le pruneau facilite en outre l’endormissement.
  8. Le pruneau est bien sûr vivement conseillé aux sportifs. En effet, grâce à la variété de ses glucides (fructose, glucose et sorbitol), il fournit à l’organisme du sucre qui sera assimilé progressivement par celui-ci, évitant par la même les pics hyperglycémiques ainsi que les fringales et les baisses de tonus qui en résultent.
  9. Comme indiqué dans le tableau “ antioxydants des fruits (2)”, le pruneau est extrêmement bien placé. Il est même dans le peloton de tête avec ses 8059 µmol pour 100 g. Ainsi, en consommant 3 pruneaux, vous consommez environ 2000µmol d’antioxydants, sachant que les spécialistes recommandent d’en consommer entre 3000 µmol et 5000 par jour. Le pruneau est donc un formidable atout antioxydant, ce qui permet de ralentir le vieillissement des cellules en luttant contre les radicaux libres et d’être bénéfique également en prévention de maladies inflammatoires.
  10. Enfin, les chercheurs de l’Université d’Etat de Floride et de celle de l’Oklahoma viennent de mettre en évidence les bienfaits du pruneau pour les os et en prévention des fractures. Cette découverte est très importante. Ces chercheurs ont fait une étude très complète sur un an et les résultats sont très parlants.

(1) Les aliments qui entretiennent votre santé.

(2) Les 20 fruits les plus riches en antioxydants.